Quel bois choisir pour ses meubles ?

quel bois choisir cèdre blanc
Menuisier en herbe ou amateur de décoration, vous avez décidé de surfer sur la tendance et d’offrir au bois une place de choix dans votre ameublement ?

Nul doute que vous serez conquis par le résultat final tant ce matériau est noble et polyvalent. Toutefois, toutes les essences ne se prêtent pas à tous les usages et vous devrez veiller à respecter la nature de chacun afin d’obtenir un effet esthétique durable ainsi qu’un usage pérenne. Alors quel bois choisir ?


L’ameublement intérieur

Quoi de plus chaleureux que de réunir une grande famille autour d’une table en bois ? Certaines essences à l’instar du manguier réchauffent de leurs teintes les jours les plus froids de l’hiver. De couleur similaire au noyer, le manguier est facile à vivre et se contente d’un coup de chiffon doux au quotidien pour garder sa belle tonalité marron clair.
L’acacia, de nature dense, peut aussi se prêter à la confection d’une table de salon. Toutefois, il nécessitera une vigilance accrue, car la chaleur d’un plat laissé en contact avec lui pourra laisser des traces définitives. Les bricoleurs aimant réaliser eux-mêmes leurs meubles se tourneront davantage vers le pin ou le bouleau, essences plus fragiles à réserver à la décoration intérieure. Tendres, ils peuvent être sciés ou collés facilement. Le pin s’avérera particulièrement économique pour satisfaire les petits budgets et présente l’avantage de se peindre facilement. En revanche, tous deux supporteront moins bien les assauts du temps.


L’installation d’un salon de jardin

Nous ne pouvions pas ici ne pas vous conseiller le cèdre blanc, bois idéal pour l’installation d’un salon de jardin. En extérieur, le cèdre blanc ne nécessite pas d’hivernage et prendra une jolie couleur gris clair argenté au fil du temps. Selon vos goûts, ce bois, naturellement imputrescible peut être peint, verni ou lasuré. Découvrez notre produit phare en salon de jardin.
quel bois choisir cèdre blanc

Bois
 exotique, le teck est également naturellement armé pour faire face aux intempéries et à l’humidité grâce à son oleorésine qui lui confère élégance et durabilité. Imputrescible et vieillissant bien, il convient toutefois de ne pas l’exposer directement au soleil, ou du moins d’éviter de le faire lorsque les températures dépassent les 20°. Un entretien annuel, sous la forme d’un mélange d’huile de lin et de térébenthine appliqué au pinceau, lui est indispensable afin de nourrir ses fibres. Moins connu que le teck, l’iroko est un bois qui convient parfaitement aux usages extérieur : pour preuve, il est particulièrement populaire sur les yachts de la jet set. Alors, pourquoi ne pas vous laissez tenter par cet élégant bois doré et transformer votre salon de jardin en carré VIP ?
N’oubliez pas également de consulter notre fauteuil adirondack, qui ira à merveille dans votre jardin, espaces extérieurs ou intérieurs.


L’aménagement d’une salle d’eau

Afin de compléter les abords de votre vasque, il est important de choisir une essence qui résiste à l’humidité. En cela, le chêne semble être le matériau idéal pour constituer un meuble de bain. Robuste et résistant, il vieillit sans perdre de sa superbe et s’adapte à un grand nombre de styles. Agrémenté de quelques touches blanches ou pastel, il rappelle l’ambiance scandinave et l’esprit nordique si chers à la mode actuelle.
A cet usage, il est également possible d’opter pour du frêne, un matériau supportant bien les atmosphères moites, mais dont la longévité sera moindre que pour le chêne. En effet, en moyenne, il durera dix ans en gardant toutes ses qualités initiales. Dans les deux cas, il sera nécessaire de veiller à un entretien régulier afin de préserver ces deux essences pour que l’humidité ne s’installe pas durablement dans les espaces moins accessibles, comme celui laissé entre le meuble et la baignoire par exemple.